Les meilleurs produits au CBD !

Qu’est-ce que le CBD (Cannabidiol) ?

Découvert en 1963 en Israël par le Professeur Raphael Mechoulam, le CBD est un cannabinoïde que l’on retrouve naturellement dans la plante de chanvre ou de cannabis, et dont l'interêt ne cesse de croître au cours de ces dernières années. La recherche scientifique sur les propriétés bénéfiques du cannabis se retrouve en effet favorisée par l'important mouvement en faveur du cannabis thérapeutique que l'on peut observer actuellement dans de nombreux pays à travers le monde, et notamment en Amérique.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Bien que sa structure moléculaire soit très proche de celle du THC, le CBD ne doit pas être confondu avec cet autre cannabinoïde : le THC est le principal responsable de l’effet psychotrope du cannabis, souvent associé à des sensations d’ivresse ou d’euphorie.

Le Cannabidiol CBD ne produit pas ces effets psychotropes caractéristiques du THC ; il possède cependant d’intéressantes propriétés relaxantes, idéales pour agir contre le stress et l’anxiété, mais aussi de nombreuses autres propriétés médicales que nous allons vous présenter dans cet article.

Le cannabis, que ce soit sous forme d’herbe ou de haschisch, contient la plupart du temps un taux très faible de CBD, bien qu’il existe depuis quelques années de nouvelles variétés de cannabis possédant un taux très élevé de CBD avec très peu de THC, certaines plantes pouvant ainsi contenir plus de 20% de CBD pour moins de 1% de THC.

Cristaux de CBD (Cannabidiol)

Pour des raisons légales, le CBD disponible en France est extrait de plantes de chanvre dont la culture est autorisée en Europe, avec un taux de THC inférieur à 0,2%. Certaines variétés de chanvre sont particulièrement riches en CBD, nous pouvons par exemple citer la « Carmagnola » originaire d'Italie, dont les fleurs peuvent contenir jusque 9% de ce cannabinoïde !

Contrairement au THC, le CBD ne possède qu’une faible affinité avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Il agit par contre sur d’autres types de récepteurs du corps humain, tels que le 5-HT1A ou le GPR55, ce qui explique pourquoi son effet est très différent de celui du THC, et que leur action peut parfois être complémentaire.

Le CBD possède également la propriété de limiter les effets psychotropes du THC lorsque ces deux cannabinoïdes sont consommés simultanément. Pour mieux comprendre :

  • Avec beaucoup plus de THC que de CBD, comme c’est le cas dans le cannabis « classique », l’effet psychotrope est important.
  • Avec autant de THC que de CBD (on parle alors de ratio 1:1), l’effet psychotrope est plus doux et plus équilibré, bien que toujours présent.
  • Avec beaucoup plus de CBD que de THC, comme c’est le cas dans le chanvre textile, il n’y a pas d’effet psychotrope.

Le Cannabidiol CBD possède aussi le gros avantage d’être bien toléré par le corps humain, de ne pas être toxique et de ne produire aucun effet indésirable important. Ce n’est hélas pas le cas de la plupart des médicaments !

Le CBD est le plus souvent utilisé sous forme d’huile de CBD, à utiliser de préférence par voie sublinguale (sous la langue). Une nouveauté intéressante consiste à vaporiser le CBD en utilisant de l’isolat de CBD 90% infusé aux terpènes de cannabis, ou avec du Crumble de CBD 85% infusé aux terpènes. La vaporisation permet alors au CBD d’agir très rapidement, avec un maximum d’efficacité et la possibilité de contrôler facilement son dosage, tout en profitant de délicieux arômes.

Quelles sont les propriétés médicales du CBD (Cannabidiol) ?

Nous allons maintenant vous résumer les principales propriétés thérapeutiques du CBD, en nous appuyant sur les études scientifiques les plus récentes et les plus pertinentes, consultables en intégralité.

cannabidiol cbd propriétes medicales therapeutiques definition schema explication

Propriétés du CBD (Source : Kalapa Clinic)

Utiliser du CBD contre la douleur ?

Le CBD possède une certaine efficacité contre la douleur, et notamment contre les douleurs de type inflammatoires, comme expliqué en détail dans cette étude publiée dans la revue « Bioorganic & Medicinal Chemistry » en Février 2015.

Cet effet anti-inflammatoire permet d’expliquer en partie la grande popularité du CBD : lorsqu’il permet de réduire ou d’éliminer les médicaments utilisés couramment contre la douleur, tels que l’ibuprofène ou les opiacés (Tramadol, codéine...), c’est également le cas de leurs effets secondaires !

Le CBD peut être utilisé dans tous les types de douleur, qu’il s’agisse de douleur aiguë, chronique, neuropathique, ainsi que dans le cas de douleurs liées à une maladie, comme par exemple la fibromyalgie ou la polyarthrite. Dans le cas des migraines, certaines personnes obtiennent de bons résultats en se massant les tempes avec une crème riche en CBD.

L'huile de CBD enrichie à l'extrait de Curcuma permet de réunir deux principes actifs reconnus pour agir naturellement et efficacement contre l'inflammation.

Il est toutefois important de préciser que l’action analgésique du CBD reste bien inférieure à celle du THC, et que les études montrent que les meilleurs résultats contre la douleur sont souvent obtenus en associant du CBD et du THC dans les mêmes proportions.

Utiliser du CBD contre le stress, l’anxiété ou la dépression ?

Le CBD est très apprécié pour son puissant effet relaxant, permettant de lutter naturellement contre le stress et l’anxiété, des syndromes qui ne touchent pas seulement de nombreux patients, mais également une grande partie de la population. Rappelons au passage que plusieurs millions de Français consomment quotidiennement des médicaments antidépresseurs, anxiolytiques et autres hypnotiques aux effets secondaires parfois dévastateurs.

Cet effet anxiolytique du Cannabidiol a fait l’objet de nombreuses études récentes, l’une des principales étant celle-ci publiée en Septembre 2015 dans le « Journal of the American Society for Experimental NeuroTherapeutics »

Ces propriétés relaxantes sont efficaces également au niveau musculaire, c’est pourquoi le CBD est utilisé par de nombreux sportifs pour lutter contre les crampes et courbatures, mais aussi par certains patients souffrant de spasticité.

cbd cannabidiol cannabis medical definition proprietes

Utiliser du CBD contre l’insomnie ?

Il faut savoir que le CBD n’agit pas directement sur le sommeil, contrairement au THC qui provoque une certaine forme de somnolence propice à l'endormissement. Mais le CBD exerce une influence bénéfique de manière indirecte, en réduisant le stress et l’anxiété qui sont bien souvent à l’origine des troubles du sommeil, et notamment de difficultés d’endormissement. L’huile MELADOL associant le CBD à la mélatonine, aussi connue sous le nom d’hormone du sommeil, semble ainsi être la forme de CBD la plus adaptée pour aider à bien dormir.

Utiliser du CBD contre la sclérose en plaques (SEP) ?

Le CBD et le THC sont les deux principes actifs utilisés en proportions identiques dans le célèbre spray Sativex. Pour la petite histoire, ce médicament à base de cannabis a été autorisé officiellement en France en 2013, afin d’être proposé (en seconde attention) aux patients touchés par la sclérose en plaques, mais il n’est hélas toujours pas disponible, le laboratoire pharmaceutique qui le distribue n’ayant pas réussi à trouver un accord sur le prix avec le gouvernement.

Il faut en effet préciser que dans les pays où il est disponible, le prix du Sativex est très élevé. En Espagne, il est ainsi vendu en pharmacie à plus de 500€ les trois bouteilles de 10 ml !

Certaines études montrent que parmi ces deux cannabinoïdes utilisés dans le Sativex, le CBD pourrait être plus utile que le THC pour lutter contre les symptômes de la SEP. Parmi ces études, nous pouvons citer notamment cette publication de Janvier 2016 dans le « Journal of Pharmaceutical Sciences », indiquant de bons résultats obtenus par l’application locale d’une crème contenant 1% de CBD, expliqués en bonne partie grâce aux propriétés anti-inflammatoires de ce cannabinoïde.

Utiliser du CBD contre l’épilepsie ?

De façon plus surprenante, le CBD peut se montrer utile dans certains cas d’épilepsie, et notamment dans certaines formes d’épilepsies infantiles réfractaires aux médicaments classiques, telles que le syndrome de Dravet ou celui de Lennox-Gastaut.

Ces effets anticonvulsivants du CBD ont été décrits en détail dans plusieurs études, l'une des plus complètes étant cette publication du Dr Devinsky dans la revue de la « Ligue Internationale Contre l’Epilepsie » en Mars 2014.

Le CBD est également étudié contre l’épilepsie par l’entreprise GW-Pharmaceuticals, à l’origine du médicament Sativex dont nous parlions précédemment. Il s’agit dans le cas présent du médicament Epidiolex, contenant 100 mg de CBD / mL, et dont les essais cliniques viennent de confirmer de bons résultats sur de jeunes patients touchés par les syndromes de Dravet ou de Lennox-Gastaut.

Il est important de préciser que le CBD peut interagir avec plusieurs médicaments antiépileptiques (au niveau du cytochrome P450 dans le foie), ce qui peut augmenter ou diminuer leur efficacité. Il est donc indispensable de faire suivre le patient épileptique par un médecin capable d’adapter les dosages des médicaments en fonction des résultats obtenus avec le CBD, cette recommandation étant d’autant plus importante lorsqu’il s’agit d’enfants.

Parmi ces médecins, nous tenons à féliciter le travail remarquable effectué par le Dr Garcia de Palau de la Kalapa Clinic de Barcelone (Espagne), spécialiste du CBD possédant une grande expérience dans le traitement d'enfants épileptiques avec des cannabinoïdes. Pour de nombreuses familles, il est en effet hélas encore très difficile de rencontrer un médecin possédant suffisamment de connaissances et d’ouverture d’esprit sur ce sujet à la fois complexe, délicat et relativement nouveau.

Utiliser du CBD contre le cancer ?

Des études indiquent que les cannabinoïdes tels que le CBD ou le THC possèdent des propriétés intéressantes contre certaines formes de cellules tumorales. Concernant le CBD, cette action est décrite en détails dans cette étude intitulée « Le Cannabidiol comme médicament anti-cancer potentiel » et publiée dans le « British Journal of Clinical Pharmacology » en Avril 2012.

Nous pouvons lire dans la conclusion de cette étude que « le cannabinoïde non-psychoactif CBD issu de la plante présente des propriétés pro-apoptotiques et antiprolifératives sur différents types de tumeurs et peut aussi montrer des propriétés anti-migratoires, anti-invasives, anti-métastatiques et peut-être anti-angiogéniques. Sur ces bases, des preuves apparaissent pour suggérer que le CBD est un puissant inhibiteur de la croissance et de la propagation du cancer. »

Le mois suivant, dans la même revue pharmacologique, cette autre publication confirmait l’action du CBD pour inhiber l’angiogenèse, c’est à dire la formation de nouveaux vaisseaux sanguins pour approvisionner les tumeurs en nutriments nécessaires à leur développement. 

Il est toutefois important de préciser qu’il ne s’agit pour le moment que d’études précliniques réalisées sur des cellules tumorales ou des animaux de laboratoire, et qu’il n’existe encore hélas à l’heure actuelle aucune étude clinique réalisée sur les humains afin de tester l’action des cannabinoïdes sur le cancer, à l’exception de quelques micro-études comportant un nombre de patients trop faible pour qu'il soit possible d'en tirer des résultats significatifs.

Il est donc raisonnable d’estimer qu’il manque encore 10 à 20 ans de recherche clinique avant de pouvoir affirmer que le CBD puisse être utilisé pour combattre le cancer chez les humains, d’autant plus qu’il existe de nombreuses formes de cancer et de nombreux autres cannabinoïdes à étudier. Si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à visionner cette vidéo du Dr Pierre-Yves Desprez, biologiste et généticien Français étudiant l'action du CBD contre le cancer au sein du célèbre California Pacific Medical Center de San Francisco :

VIDEO : Explication de l'action du CBD (Cannabidiol) contre les cellules cancéreuses

En attendant que la recherche clinique avance, afin notamment de connaître quels seraient les dosages exacts et les cycles de traitement à effectuer, le CBD peut toujours être utilisé pour lutter contre certains symptômes liés au cancer, tels que la douleur ou l’anxiété. Il peut aussi aider à réduire les nausées et vomissements tels que ceux causés par la chimiothérapie, bien que dans ce dernier cas le THC semble souvent montrer davantage d’efficacité.

Utiliser du CBD contre les maladies inflammatoires intestinales ?

La recherche montre que les propriétés du CBD le rendent utile dans le cas des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), telles que la rectocolite hémorragique ou la maladie de Crohn. Cette action est étudiée notamment dans cet article publié en Mai 2013 dans la revue « Phytotherapy Research ».

La même année, cette autre étude publiée dans la revue « Biochemical Pharmacology » indiquait qu’un autre cannabinoïde, le CBG (Cannabigerol), possèderait également des propriétés bénéfiques contre les maladies inflammatoires intestinales, ce qui laisse supposer que l’association de CBD et de CBG puisse être particulièrement intéressante pour réduire les symptômes de ce type de maladies.

Utiliser du CBD contre la maladie d’Alzheimer ?

Le CBD possède une autre propriété intéressante : il protège les neurones de la dégénérescence, une action particulièrement utile dans le cadre des troubles neuropsychiatriques, décrite en détail en Janvier 2016 dans cette publication de la revue « Parmacological Research »

Dans le cas particulier de la maladie d’Alzheimer, nous pouvons également citer cette étude intitulée « Preuves des propriétés thérapeutiques du CBD (Cannabidiol) contre la maladie d’Alzheimer », publiée en Février 2017 dans la revue « Frontiers in Pharmacology », qui apporte de prometteuses données préliminaires. Ici encore, il manque encore cependant plusieurs années d’études cliniques pour en savoir davantage sur ce sujet.

Utiliser du CBD contre la schizophrénie ?

Le Cannabidiol CBD possède certaines propriétés antipsychotiques, qui pourraient se montrer utile pour lutter contre la schizophrénie. Cet effet est décrit en détail dans cette étude intitulée « Le Cannabidiol comme nouveau type potentiel d’antipsychotique » publiée dans la revue « Frontiers of Pharmacology » en Novembre 2016.

Ces propriétés antipsychotiques du CBD sont ici opposées à celles du THC. Tout comme l’alcool ou n’importe quelle autre substance psychotrope, le THC est en effet déconseillé aux personnes prédisposées à la schizophrénie ou souffrant de troubles psychotiques. 

creme cbd acné cibdol biactol cannabidiol cannabis

Crème au CBD contre l'acné ACZEDOL de Cibdol

Utiliser du CBD contre les boutons d’acné ?

Le CBD exerce une action très intéressante sur la peau : il montre un effet sébostatique et anti-inflammatoire sur les sébocytes, qui sont les glandes sébacées responsables des boutons d’acné. Cette propriété est décrite en détail dans cette étude publiée en Juillet 2014 dans le « Journal of Clinical Investigation ». N’hésitez donc pas à remplacer le Biactol par le Cannabidiol !

Les propriétés du CBD le rendent également utile pour lutter contre d'autres affections cutanées, telles que l'eczéma ou le psoriasis.

Nous venons de vous lister les principales utilisations médicinales du CBD, mais les laboratoires scientifiques continuent de découvrir chaque mois de nouvelles propriétés intéressantes à ce cannabinoïde. La recherche étudie ainsi le CBD pour aider à lutter contre les addictions au drogues telles que le tabac ou les opiacés, mais également pour son utilité possible en cas de diabète, d'asthme, de fractures, ou encore de discopathie dégénérative. Le CBD possède enfin d’excellentes propriétés antioxydantes.

Il est cependant important d’ajouter que le CBD n’est bien sûr pas non plus une panacée ni un produit miraculeux, et que tout le monde ne réagit pas de la même façon aux cannabinoïdes : ce qui est efficace pour l'un ne l'est pas forcément pour un autre. Si vous souffrez d’une condition médicale particulière et que vous souhaitez utiliser du CBD, nous vous rappelons qu'il est toujours recommandé de consulter votre médecin afin d’étudier avec lui les éventuelles contre-indications avec votre état de santé, ainsi que les interactions possibles avec les médicaments sur ordonnance.

Nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre ce qu’est le CBD et quelles sont ses différentes propriétés thérapeutiques. A bientôt !

VIDÉO sur le cannabis médical et l'utlisation du CBD en cas d'épilepsie infantile (WEED 2, Dr Sanjay Gupta, expert médical de la chaîne américaine CNN)